Pension canine 44 - pension féline 44 - Le Domaine de Léo
Hôtellerie pour chiens et chats
Description de la pension
Services pour les chiens
Services pour les chats
Réservation
Pour nous contacter
La pension dans la presse
Qui je suis
Liens favoris
Plan du site
Mentions légales
Qui je suis

Mon histoire



Autant qu’il m’en souvienne à la maison nous avons eu plusieurs chats : Dolorès, Pirate, Zoé, Sam, Bisou, Rasta, Orphéee, P’tit Mousse, Bonne Aventure, Hubert et Charlotte.

Très jeune, lorsque nos voisins partaient en vacances, je m’occupais de leurs animaux Petto, Taro et Confucius (les sortir, les rentrer, les promener, les nourrir, les bichonner).

Un jour mon père ramena à la maison un très gros chien noir, en très mauvais état, pour cause de maltraitances. Ce gros chien noir était un terre-neuve, que nous avons nommé Olaf et qui c’est fort bien acclimaté à sa nouvelle vie au milieu de chats et parmi les humains attentionnés que nous étions.

Les chats et les chiens m’ont toujours intéressé, leurs physiologies, leurs pathologies, leurs anatomies, leurs comportements tout me passionnait, je dévorai des livres, des documents, des reportages, des expositions.
J’ai lu puis relu Konrad LORENZ me permettant ainsi de découvrir ce qu’est l’imprégnation ainsi que les prémices de l’éthologie, puis de découvrir l’éthologie canine grâce à Monsieur Eberhard TRUMLER et son célèbre ouvrage « le chien pris au sérieux » et à travers différents documents comme des thèses vétérinaires, des livres.
Merci pour leur précieuses informations théoriques.

En 1988 j’acquis un terre neuve bronze chocolat, qui venait de l’élevage d’Almiros en Magnesias de Sainte Marguerite sur Fauville à Fauville en Caux (Seine Maritime). Il se nommait Chang, était LOF et je le fis confirmer en exposition canine, il fit de bon, très bon et excellent résultats dans les expositions de Blois, Bourges, Châteauroux, Chartres, Evreux, Dieppe, Orléans, Paris et Pontoise.

En parallèle, Chang et moi-même suivîmes des cours d’éducation canine auprès de Monsieur Michel Hasbrouk, par le biais du dressage tendresse aux Essarts les Roi comme : à ta place, marche aux pieds, debout, coucher, assis, le rappel, la recherche du maître,…

J’ai rencontré Odile Poupart, une passionné de l’éducation de chiens pour sourds, étant elle même sourde et qui fait un travail remarquable trouvant ainsi des astuces pour éduquer ces chiens. J’ai participé à différents exercices auprès de ses chiens (sonnette, magnétophone, téléphone/minitel/ordinateur, bébé qui pleure, le réveil, objets qui tombent…). Elle a aussi trouvé très drôle de me faire porter (à deux reprises) le costume d’homme d’attaque et en me faisant ‘travailler’ des chiens au mordant, expérience très riche en émotion et en découverte du chien autrement. Odile a créé l’association le chien écouteur quelques années plus tard.

Chang à suivi une initiation au sauvetage en eaux calmes (étang) au lac de Moisson-Lavacourt auprès du Club Français de Chien de Terre Neuve dont je faisais partie.

Par le biais d’un ami, je fis la rencontre de Monsieur André Noël, le premier éleveur de berger belge Malinois en France, affixe de la Noaillerie, un éducateur canin, félin et autres animaux pour le cinéma et la publicité et un grand homme du travail de ring. Il m’a enseigné comment aborder différemment les comportements du chien et savoir comment les contourner, j’ai appris à faire-faire quelques tours à Chang (aboiement sur ordre, montrer les crocs, apport d’objets, pas toucher, marche aux pas, marcher derrière moi, marcher à reculons, tirer sur une corde, pas bouger (à distance), coucher, assis, reste, prend, donne, suffit...) par la voix et par le geste, sans laisse ni collier. C’était un homme remarquable, par sa passion et par sa gentillesse, j’ai eu la chance de le rencontrer chez lui à Gazeran, parmi sa généreuse meute (que de chiens autour de nous, 45 en tout, si mes souvenirs sont exacts) et le chef de meute Lear trônant au milieu de cette agitation de « lâché » de meute avec un calme olympien mais sourd comme un pot il avait 17 ans, ce magnifique Malinois. Je croisai André Noël lors des expositions canines de Chartres, Dreux, Evreux ...
André Noël s’en est allé en 2009, suite à une longue maladie.

Je fis aussi la rencontre de Monsieur Michel Flaesch (à l’époque éleveur de beaucerons noir et feu et arlequin, affixe de la Moque Panier), lui aussi un éducateur canin renommé dans le monde du cinéma, de la publicité, de la photographie.
Merci pour leurs précieuses informations pratiques et conseils.

Puis en 1995 un petit chien provenant de l’association de Dany Saval arriva à la maison. Ce petit chien âgé de presque 3 semaines fut nommé Léo. Comme Léo n’était pas sevré, il fallut le nourrir au biberon (de jour comme de nuit), lui apprendre a manger dès qu’il sut laper, lui apprendre à devenir propre, lui apprendre l’inhibition de la morsure ... Merci Monsieur Eberhard Trumler. Léo nous a quitté à 19 ans et est parti au Paradis des Animaux.

Je continue aujourd’hui à aller aux manifestations canines, qu’elles soit d’exposition (Nantes, Angers, Chartres ou Segré pour les chats) ; de travail, chiens sur troupeau, l’Atlantirod, travail à l’eau, le ring ; de loisirs Agility, l’Obéritmée...

Depuis 1988 je pratique le grand monde du chien et depuis 1976 j’ai la joie de vivre avec des animaux de compagnie.

Mes diplômes : le BEPA (1980), le BTA (1987) et le BTSA (1996) tout en occupant différents emplois : éducatrice auprès de public adulte handicapé, formatrice en chantier d’insertion, formatrice en chantiers écoles, technicien territorial, professeur d’horticulture auprès de l’Education Nationale (1999-2007).

2008 Formation de Maître de chenil.

2009 Certificat de capacité relatif à l’exercice des activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques.

Histoire de la pension

Ayant eu besoin de mettre régulièrement mes chiens et chat en pension, mes animaux eurent divers expériences de celles-ci. Les équipements que j’y ai rencontrés ne me satisfaisaient pas, du grand bâtiment en pierre avec des séparations en métal, à la niche en passant par du préfabriqué en béton, rarement à l’abri des intempéries, rien n’était ni humanisé, ni chaleureux.
A partir de 2008, j’ai travaillé sur mon projet de pension canine et féline grand confort pour le bien être animal, tout en suivant ma formation de Maître de chenil.
J’ai réalisé toute l’étude technique et environnementale de ma future pension pour chats et pour chiens.
J’ai cherché et trouvé des artisans compétents pour réaliser les terrassements, la fosse septique et filtres et la maçonnerie.
J’ai trouvé des financements.
Puis les travaux de terrassement et de maçonnerie ont été réalisés.
Puis nous avons, mon époux et moi, monté les bâtiments et assemblé les grilles, réalisés la clôture du parc de détente, posés les caniveaux d’évacuation des eaux de lavage des boxes.
L’activité de pension canine à pu commencer le 30 avril 2010, sous la pression amicale de ma première cliente et nous continuons depuis à améliorer les structures pour le bien-être des animaux.


Aujourd’hui nous vivons entourés de trois chiens et 1 chat.


Il est surtout très important de ne jamais oublier que l’animal de compagnie est un membre à part entière de la famille et donc a énormément d’importance aux yeux des personnes qui l’aiment.

___________________________________________________________________________


 


 
Site déposé - recopie interdite

 


Pension pour chiens et chats - Loire Atlantique Plan d'accès Documents Pense-bête Actualités de nos amis chien ou chat Album d'images